Marilyn Bergeron

http://www.entites.ca/inmemoriam.gif        Marilyn Bergeron        http://www.entites.ca/inmemoriam.gif

21 décembre 1983

18 février 2008

 

 

Si c’était à refaire

 

Voyageuse involontaire

J’ai quitté la terre

Oubliant sans le vouloir

Mon corps dérisoire

 

J’ai vibré dans la lumière

Comme un souffle d’air

Et je suis parti ailleurs

Laissant là mes peurs

 

Alors si c’était à refaire

Alors si c’était…

 

Le flux le reflux étrange

De la voix d’un ange

A rompu tous les silences

De mon âme en transe

 

J’ai revu entre deux rives

Défiler ma vie

On dit que ces choses arrivent

Quand tout est fini

 

Alors si c’était à refaire

J’aurais les yeux ouverts

Aussi grands que mes bras

Aussi grands qu’au-delà

Si c’était…

 

Des premiers pas de l’enfance

Aux dernières errances

J’ai senti les conséquences

De mon existence

 

J’ai compris la morsure blême

Du mal que l’on sème

À petits coups d’insouciance

D’égoïste danse

 

Alors si c’était à refaire

Sur ma route à l’envers

Je serais plus que moi

Je ferais plus qu’un pas

Alors si c’était…

 

Puis j’ai retrouvé la terre

Le poids de la chair

Mais j’ai su  l’amour ultime

Aux plus hauts des cimes

 

Alors puisque c’est à refaire

Voici mes yeux ouverts

Aussi grands que mes bras

Aussi grands qu’au-delà

 

Puisque c’est à refaire

Sur ma route à l’envers

Je serais plus que moi

 

Je ferais plus qu’un pas

Voyageuse involontaire

J’ai quitté la terre

 

C. Grenat

 

Dimanche 17 février 2008, vers 11h, Marilyn Bergeron, 24 ans, quittait son domicile de Loretteville pour « aller prendre l’air ». (Loretteville est un des 35 quartiers de la ville de Québec). Une caméra de surveillance devait plus tard capter des images de la jeune femme lorsqu'elle s'est arrêtée au guichet automatique de la Caisse Desjardins de Loretteville à 11h09, pour y faire un retrait de 60$. Le retrait a été refusé. Elle n’avait même pas 60$ dans son compte. Elle s'est par la suite rendue au Café Dépôt de Saint-Romuald, sur la Rive-Sud à plus de 25 km de son domicile, où elle a acheté un café avec sa carte de crédit. Elle n’avait pas d’auto. En autobus, pas de ligne de bus directe, 2h20 environ. Autant et plus pour le retour. Plus il est tard moins il y a de bus. Elle y est arrivée vers 16h. Elle n'a jamais été revue par la suite. Ce soir-là, elle était vêtue d’un manteau noir avec capuchon de fourrure grise, de bottes noires en suède avec un contour de fourrure et d’un pantalon en velours gris. Elle avait un sac à dos noir.

** Ce jour-là avec son cellulaire, elle a passé et reçu plusieurs coups de tel à la personne avec qui elle avait rendez-vous à Saint-Romuald et qui est la dernière personne à l’avoir vue vivante. Sa famille, notamment sa sœur, (San Francisco) connaît son numéro de cellulaire. La police a-t-elle bien fait son travail ? Bonne question. Pour comprendre l’inefficacité de la police dans ce dossier, il faut se rappeler que les problèmes de Marilyn étaient principalement à Montréal et à St Romuald. Elle n'a séjourné à Loretteville (Québec) que 48h max. C'est cependant la police de Québec qui est en charge de l’enquête. Montréal est à 263 km de Québec...

 

Pour attirer et piéger une souris, on utilise du fromage...

Pour attirer et piéger une jolie fille fauchée, on utilise 5000$

 

 

Les policiers de Québec ont procédé au bilan d'étape sur l'enquête sur la disparition de Marilyn Bergeron. La mère de celle-ci, Andrée Béchard, a critiqué le travail des policiers et se dit plus ou moins satisfaite du bilan. (2009)

En 2011, la police de Québec a émis comme hypothèse la plus probable que Marilyn Bergeron se serait enlevé la vie après qu'elle eut quitté le domicile familial de Loretteville, il y a trois ans, ce qui expliquerait que la jeune femme de 27 ans soit toujours portée disparue. Moyen commode de mettre le dossier sur une tablette et de l’oublier. Concrètement, aucun crime n'a été commis dans le dossier de Marilyn Bergeron. Pas de corps, pas de victime, pas de mobile, pas de  suspect, du vent.

Sauf que Marilyn me parle...

 

Si vous avez perdu quelque chose, et que vous ne le trouvez pas, cela veut peut-être dire que vous ne cherchez pas au bon endroit.

Si je regarde ce qui se dit sur Internet :

1) Elle avait un gros secret, que seule une mère peut comprendre, et elle allait le divulguer à sa mère. 

2) Elle avait peur.

 Si j'étais Sherlock Holmes, j'en conclurais que quelqu'un est intervenu pour empêcher qu'elle ne parle.

 

La récompense de 10 000 $ offerte pour toute information qui permettrait de retrouver Marilyn Bergeron, portée disparue depuis plus de six ans, a été prolongée jusqu'en janvier 2015, ont annoncé les autorités.

 

Elle est morte. Assassinée. Par deux hommes. E.B, et O.G.

 

À l’âge de 20 ans, Marilyn a été violée par E.B. elle était vierge. Suite à ce viol, elle est tombée enceinte. Elle a subi un avortement à l’hôpital Santa Gabrini de Montréal. Le viol et l’avortement l’on profondément affectée. Elle est devenue dépressive. Elle voulait en parler à sa mère. E.B. l’a menacé. Elle a pris peur et est retournée vivre chez sa mère. E.B. lui a proposé 5000$ contre son silence. Elle n’avait pas de travail, elle a accepté. Rendez-vous fut fixé dans le stationnement du Café Dépôt de St Romuald...Ils étaient deux et armés. Ils l’ont amené dans une résidence de la Rive Sud de Montréal (St Constant). Ils l’ont fait boire, ont pris du viagra et l’ont violé toute la nuit. Un peu passé minuit Marilyn Bergeron est morte de trois balles de revolver en pleine poitrine. C’est E.B. qui a tiré. O.G. regardait. Elle a été enterrée sur le terrain.

 

PÉTITION

 

 

Andrée Béchard, mère de Marilyn Bergeron.

 

La police nous a dit, c'est moins dangereux pour sa vie parce qu'elle est majeure.

Comme famille, on trouvait ça difficile de se faire dire ça parce que Marylin était dans un état psychologique de détresse.

Lorsqu'il y a des informations qui rentrent, surtout après une disparition comme celle de Marylin, les informations ne sont pas traitées dans l'immédiat.

Je me suis déjà fait répondre, il n'y a pas si longtemps, j'ai des urgences, des choses que je dois faire et après, je vais m'occuper du dossier de Marylin.

Comme famille, ça fait mal à recevoir. Andrée Béchard.

 

Je ne peux m'imaginer qu'on ne connaîtra pas le dénouement de cette histoire-là.

On veut savoir ce qui est arrivé à Marylin.

Andrée Béchard. Mère de Marilyn. 2012

 

La connaissance de la vérité sera mortelle au père de Marilyn.

La mère suivra peu de temps après.

Encore faut-il que la police fasse son travail....

 

 À remarquer que le contact avec l’au-delà ne se fait pas en Haute-fidélité. Il y a des perturbations. 

Donc des erreurs sont possibles. Je les corrige dès que je m’en aperçois.

Lorsque je contacte une personne « disparue » par télépathie et qu’elle me répond, c’est qu’elle ne fait plus partie de notre monde.

C’est une certitude.

Marylin m’a répondu

 

 

* Tant de belles choses *

 * La mort n'est rien *

* Tu me manques *

  * Dans le vert de ses yeux *

* Tu verras *

 ** Disparaître **

* Marilyn en vacance *

 

Marilyn Bergeron

 

 Le malheur de l'avoir perdue, ne doit pas nous faire oublier, le bonheur de l'avoir connue.

 

Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, aussi improbable que cela paraisse, doit être la vérité. (Sherlock Holmes)

 

ENTITÉS